Tom's Toy Soldiers - ven. 11 déc. 2020

Je suis un fan de la série de jeux Song of..., en particulier le mécanisme de lancement de dés qui permet de parier sur le nombre d'activations que l'on peut effectuer. Cela donne un jeu intense et dynamique, et qui pour moi est très immersif pour ce type de jeu d'escarmouche. J'ai apprécié Song of Blades and Heroes avec ses héritiers, Song of Drums and Shakos et Song of Drums and Tomahawks avec Steven & General Ballroom, et Of Gods and Mortals etc.
Ainsi, lorsque j'ai appris qu'Andrea Sfiligoi, l'homme derrière le système, avait développé un jeu de fantasy solo/coopératif, j'ai été intrigué et j'ai acheté un exemplaire de Sellswords and Spellslingers pour la somme modique de 8$.

Le jeu se présente sous la forme d'un livret de règles en format PDF avec plusieurs jeux de cartes à imprimer.

Contrairement aux jeux Song of... SS&SS utilise des D20 au lieu de D6 mais le principe est le même - lancer jusqu'à 3 dés, le 8 étant une réussite. Tout échec signifie que vous tirez une carte Evénement - ce qui peut provoquer l'activation des monstres ennemis. Il y a une petite IA sympa pour faire fonctionner les monstres et plusieurs scénarios.
Les personnages sont composés à partir d'une liste de talents et de quelques faiblesses si vous le souhaitez.

J'ai donc créé une équipe et ils se sont lancés dans leur première aventure.

Leur chemin sera barré (du moins au début) par 3 brutes Orcs et leur copain Troll vert malodorant.

Tout ce que le groupe doit faire, c'est passer d'un côté à l'autre du plateau. C'est simple.
Tout d'abord, un échec de la part du Halfling a fait qu'une autre brute Orc a rejoint la mêlée.

Puis un événement a fait apparaître un objet brillant à proximité prêt d'un rocher.

Le groupe avança lentement.

Cette chose brillante s'est avérée être un collier de valeur. Un bon début.
Cependant, les Orcs se rapprochaient.
Et le nain sortit son hachoir et se mit au travail.

Finalement, la bête fut abattue, mais au détriment de la santé de Throngwang.

Heureusement, le magicien Frappa était à proximité pour imposer ses mains guérisseuses sur le combattant blessé.
Malheureusement, il trébucha sur une racine et tomba. Donnant à l'Orc le plus proche une occasion de se précipiter sur lui.

Cependant, Wensleydale le voleur se révéla redoutable avec sa fronde et se débarrassa de la brute.
Lorsque le magicien et le nain retrouvèrent l'elfe, un autre Orc surgit des buissons et renversa le magicien au sol.

Le nain et l'elfe joignirent le combat et un autre Orc y participa. Le groupe remporta la victoire, mais au prix de nombreuses blessures.

Le halfling aida le magicien à se relever, il était en mauvais état et ne pouvait se déplacer que lentement. Le bruit des combats avait attiré les Trolls dans la zone, les choses n'allaient pas se passer comme prévu.
À ce moment, le demi-homme s'effondra.

Un autre Orc, en embuscade, attaqua Greenbriar.

Malgré l'arrivée du Nain, l'elfe fut cloué au sol

La brute déchaînée abattit également le nain.

Wensleydale tomba dans une embuscade, mais il repoussa courageusement la brute et aida Greenbriar à se relever.
Tristement, Throngwang était parti rejoindre ses ancêtres.
A ce moment, le troll le plus proche décida de s'en mêler et courut à l'assaut du halffling.

Greenbriar tua un Orc qu'il combattait, mais Wensleydale n'était pas de taille face à ce troll brutal.
En écrasant le halfling au sol, le troll se dirigea vers l'archer elfe et le tua avant de rattraper le magicien.

La mort inévitable du magicien s'ensuivit et les rêves de richesses et d'aventures de la bande prirent fin.

La première partie se termina sur un Total Party Kill !

Malgré ce résultat, ce fut très amusant à jouer.
Je pense que la combinaison des lancers de dés trop prudents et le fait de perdre de vu le but de la mission ont eu pour résultat un enlisement au milieu du plateau. Les monstres ont submergé le groupe.

Peu importe. Je vais bientôt réessayer...

Tom's Toy Soldiers a été contacté(e) et a accepté la publication de son texte et ses images sur ce site.
Vous pouvez consulter la version originale sur son site.
Laissez lui un petit commentaire également, ça fait toujours plaisir.
Le texte orignal a été traduit par Spin0us